Accueil » Interviews

Rolf-Göran Bengtsson : "Je suis quelqu'un de calme et les chevaux le sentent"

Propos recueillis par Laetitia Bataille.


N°26 Novembre 2011
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Actuellement Champion d'Europe en titre et numéro 2 mondial, le cavalier suédois Rolf-Göran Bengtsson, qui fêtera bientôt ses cinquante ans, cumule les victoires dans une équitation de la maturité, aboutie, et qui n'a rien perdu de sa fantastique hardiesse.
Cheval Savoir n'a pas résisté au plaisir de l'interviewer à l'issue de sa victoire parisienne.

Rolf-Göran Bengtsson est un cavalier est pleine phase ascendante. L'an dernier, il avait déjà beaucoup impressionné le public parisien en remportant, dans une équitation alliant calme et brio, le Challenge Gucci by Gucci, dans un temps record que lui a permis sa technique sans faille.
Cette année, il réitère l'exploit, prenant près d'une seconde à un cavalier qui n'est pas anodin non plus, Christian Ahlman, jouant lui aussi dans la cour des plus grands.
Depuis sa médaille d'argent olympique à Hong Kong (où il était le dauphin d'Eric Lamaze) Rolf-Göran Bengtsson ne cesse de confirmer la valeur de son équitation et la progression de sa carrière.
L'année 2011 lui est particulièrement faste, avec des premières places en CSI 5* à Hambourg, Monte-Carlo, Barcelone et Lyon... sans compter son titre de Champion d'Europe glané à Madrid en septembre.

Rolf-Göran Bengtsson Rolf-Göran Bengtsson Rolf-Göran Bengtsson
Rolf-Göran Bengtsson au cours d'une interview exclusive accordée à Cheval Savoir. © Cheval Savoir

Cheval Savoir : Rolf-Göran Bengtsson, ce qui m'a frappée le plus, c'est le calme extraordinaire de votre cheval après cette épreuve du Gucci by Gucci. Vous avez fait votre tour d'honneur au grand galop, puis, lorsque vous êtes resté le dernier, vous avez suivi la piste au pas, très près des spectateurs, les rênes à peine tendues. Il y a eu le passage d'un travail en hyper-excitation à un pas rassemblé, très lent, magnifique, comme on n'en voit jamais en concours de dressage ! Le cheval posait ses pieds délicatement, comme faisant du pas d'école !

Rolf-Göran Bengtsson : (rires) Oui, oui, absolument ! Le cheval était dans un calme extraordinaire, alors que hier, il avait été très nerveux, difficile à tenir...

C.S. Ensuite, les journalistes vous ont entouré pour vous poser des questions, et le cheval est resté immobile pendant près de dix minutes, sans même bouger un seul pied, vous teniez vos rênes posées sur l'encolure. C'est complètement exceptionnel de voir cela chez un cheval qui a autant de sang...

R.-G. B. Oui, n'est ce pas ? Moi-même je n'en revenais pas ! Je pense qu'il savait qu'il avait bien fait, et qu'il avait tout simplement le sentiment du devoir accompli.

C.S. J'ai vu son oeil à ce moment-là sur l'écran géant, c'était un oeil très doux, serein...

R.-G. B. Moi je ne voyais pas son oeil, mais je le sentais totalement détendu...

Quintero
Un cheval arrêté bien carré, et qui reste comme cela de longues minutes : qui dit mieux ? La physionomie de Quintero ne reflète nulle fatigue : son calme vient, selon Rolf-Göran, d'un "sentiment du devoir accompli" !
© L.Bataille

C.S. Vous-même étiez soulagé, heureux...

R.-G. B. Oui. Et vous savez, cela les chevaux le sentent très bien !

C.S. Vous avez l'air d'être tout le temps très calme. C'est votre naturel ou bien vous avez un grand contrôle de vous même ?

R.-G. B. Non, c'est naturel, je suis comme cela...

C.S. Vous ne suivez pas de préparation mentale !

R.-G. B. (rires) Oh non, non ! pas du tout !

C.S. Parlez-nous de Quintero, qui ce soir nous a donc montré à la fois l'énergie la plus performante et le calme le plus impressionnant.

R.-G. B. J'ai une énorme complicité avec lui. Quintero est un cheval Holstein par Quantum et Chamonix, issu de l'élevage La Silla, basé à Monterrey au Mexique. Il a treize ans, il est dans mon écurie depuis 2005. C'est un très bon cheval pour les épreuves contre le chronomètre, quand je peux comme ce soir lui laisser exprimer son galop, il va très vite.

Rolf avec Quintero La Silla
Rolf avec Quintero La Silla, un de ses chevaux performants et les plus rapides… © FEI

C.S. Vous ne montez actuellement que des chevaux provenant de l'élevage La Silla ?

R.-G. B. Oui, depuis plusieurs années. Pour ne parler que des chevaux qui tournent encore actuellement, j'ai aussi Casall La Silla, un autre Holsteiner, vainqueur de la Coupe du Monde à 's-Hertogenbosch l'année dernière, et vainqueur du Grand Prix du CSIO de Rotterdam. Et puis Ninja la Silla, qui elle, est une KWPN, très talentueuse... c'est avec elle que j'avais gagné la médaille d'argent individuelle aux Jeux Olympiques de Hong Kong en 2008.

C.S. Alors en route pour les Jeux 0lympiques de 2012 !

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 05-12-2011

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire