Accueil » Livres

"L'œuvre des Ecuyers français, un autre regard"

En contrepoint de notre grande interview de Michel Henriquet, il allait de soi présenter son plus récent ouvrage, qui constitue une somme de connaissances sur la vie et l'œuvre des écuyers français.

Un livre qui décortique, décape et bouscule, rajeunissant les notions les mieux ancrées, en apportant -puisque tel est le sous-titre de l'ouvrage- un autre regard.

Michel Henriquet est un écuyer en perpétuelle recherche. Détenteur d'une très grande culture équestre nourrie par ses expériences et ses contacts au cours d'une existence vouée à l'équitation, possesseur d'une bibliothèque équestre exceptionnellement fournie, il a lui-même beaucoup écrit.

Son premier ouvrage "A la recherche de l'équitation", paru en 1968 et récemment réédité, était un témoignage. "Gymnase et dressage", écrit en 1989, constituait un traité (avec un titre évoquant évidemment Steinbrecht et son célèbre "Gymnase du cheval"). L'accent est mis alors sur la progression méthodique. Plus récemment encore, "Comportement et dressage" montre une évolution que Michel Henriquet ne renie pas : il a subi l'influence des "chuchoteurs", ressenti certains courants de pensée qui ont apporté à sa science technique comme encore un supplément de maturité...

L'œuvre des Ecuyers français, un autre regard
© D.R.

Avec "L'œuvre des Ecuyers français, un autre regard" l'auteur s'emploie à revisiter ces vies et ces œuvres qui, pour la plupart, nous sont familières.
A la différence du classique ouvrage d'André Monteilhet "Les Maîtres de l'œuvre équestre", Michel Henriquet va décortiquer, dépoussiérer et parfois remettre en question les maîtres les plus célèbres (ou les plus obscurs, car le livre a le mérite de nous signaler le passage sur terre de certains écuyers rigoureusement inconnus.) Replaçant ces êtres dans le contexte social de leur époque, évoquant le talent ou son absence, bousculant certaines conceptions... ce livre se dévore.

On ne peut s'empêcher toutefois de regretter l'absence totale de Beudant (alors qu'Henriquet a bien connu Réné Bacharach, qui en fut le disciple direct). Mais c'est la règle du jeu puisque l'auteur s'est imposé des limites chronologiques et géographiques, choisissant de ne parler que des écuyers français et antérieurs au vingtième siècle (ce dont il se justifie avec humour : "Parmi les écuyers du vingtième siècle, beaucoup sont encore vivants !").

Car certains -Baucher notamment- en prennent pour leur grade."Ces biographies ont été rédigées par des chroniqueurs dont les sources sont, dans la plupart des cas, historiquement fondées", explique encore Michel Henriquet, "mais on ne saurait en dire autant de leur pratique et de leur expertise équestre, qui les a amenés à des appréciations souvent erronées et contradictoires sur les œuvres qui constituent l’essentiel de l’Équitation Classique."
Michel Henriquet n'hésite pas d'ailleurs, à parler de "tradition historique biaisée dont nous aurions pu rester dupes".

Un ouvrage qui, assurément, passionnera tous les rats de bibliothèque et les chercheurs de vérité équestre.

L'œuvre des Ecuyers français, un autre regard
Par Michel Henriquet
Préface de Daniel Roche, Professeur au Collège de France.

Belin, Ed.
17 x 24 cm – 376 pages – 24 €

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 07-12-2011

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire