Accueil » Culture équestre

Antoine Poupel : le spectacle vivant dans l'œil du photographe

Les extraordinaires images de notre Portfolio de ce mois-ci sont dues au talent du grand photographe Antoine Poupel, à qui nous avons également dédié la "couverture" de ce numéro 27. Un artiste particulièrement sensible à la magie et l'esthétique qui se dégage des spectacles, comme ceux de Bartabas ou du Crazy Horse à Paris.
Rencontre.

Né au Havre 1956 Antoine Poupel est un photographe plasticien français. Il partage aujourd’hui sa vie entre la France et le Japon, pays dans lequel il jouit d’une forte reconnaissance artistique.

Antoine Poupel
© D.R.

Diplômé en 1982 de l'Ecole Régionale des Beaux arts du Havre, il sera ensuite lauréat de la bourse de la villa Médicis et sera pensionnaire à l’Académie de France à Rome. Cette expérience marque le point d’ancrage d’un travail artistique qui interroge les possibilités du médium photographique ainsi que ses liens avec la peinture.

«Le portaitiste de Rostropovitch et de Barbara Hendriks»

Son travail artistique d'avant-garde, questionne les limites picturales et chimiques de la photographie. Il l’a fait connaître dans le monde entier et lui a ouvert les portes des institutions photographiques les plus prestigieuses ainsi que celle du cabaret du Crazy-Horse il vient de publier un livre sur ce thème) et du théâtre Zingaro. C’est notamment à l’occasion de séances de portraits avec Alain Bernardin, l’illustre fondateur du Crazy-Horse, ainsi qu’avec Bartabas créateur du théâtre équestre de Zingaro, que le monde de la scène et du spectacle vivant s’offre à l’œil du photographe.

Formé aux nouvelles technologies de l’image, Antoine Poupel s’est très tôt penché sur le régime numérique de l’image, en interrogeant les possibilités de la reproduction assistée par ordinateur. Attaché aux surfaces sensibles de l’image argentique, l’artiste a rapidement troqué les processus chimiques pour se muer en un expérimentateur proche de l’outil technologique.

Mini-Interview

Cheval Savoir : Antoine Poupel, les images de ce Portfolio ont été prises au cours de divers spectacles du théâtre Zingaro...

Antoine Poupel : Oui, à Aubervilliers au théâtre Zingarn, ou au cours de tournées. Il y en a qui ont été prises dans divers spectacles, notamment le célèbre Battuta. Pendant vingt ans, j'ai partagé la vie quotidienne de la troupe, je suivais les répétitions, les artistes, les palefreniers, les chevaux... Je faisais partie de la troupe en fait..

C.S. Mais vous faisiez aussi des voyages, notamment au Japon où vous avez beaucoup exposé...

A.P. Oui, bien sûr, quand je dis que je faisais partie de la troupe de Zingaro c'était par périodes... mais qui se renouvelaient régulièrement et cela restait des moments restaient très forts... C'est une véritable histoire d'amour avec une troupe, une histoire de vingt ans d'amitié.

C.S. Vous êtes très lié avec Bartabas évidement ?

A.P. Oui, absolument. On ne passe pas vingt ans à travailler avec quelqu'un dans quelque chose qui nous passionne sans que cela crée des liens très forts. Bartabas est un grand ami, il a même été le témoin de mon mariage !

C.S. Etes cavalier, aimez vous les chevaux ?

A.P. Je ne suis pas cavalier mais bien sûr j'aime beaucoup les chevaux, auprès de Bartabas, je me suis imprégné de leur présence, avant le spectacle, ou après, dans les écuries. Il y a quelque chose de très fort.

C.S. Quelles sont vos activités professionnelles actuelles et récentes ?

A.P. J'expose en ce moment avec Caroline Rose des photographies sur le thème de Zingaro à la Galerie Tarquinia de Deauville, jusqu'au 15 janvier 2012. Je viens de sortir un livre sur le Crazy Horse, qui est un thème sur lequel j'ai beaucoup travaillé aussi, du temps d'Alain Bernardin, qui était le créateur du Crazy Horse et que je connaissais bien. C'est de là que sont venus mes différents travaux sur le thème du Crazy Horse et de ses extraodinaires spectacles, et mon dernier livre qui vient de sortir aux Editions du Chêne.

Expositions

Antoine Poupel compte une trentaine d'expositions à son actif, notamment dès 1986 au Musée des Beaux-Arts André Malraux au Havre, puis à Paris, Amsterdam, au Musée de l’Histoire de Saint- Petersbourg, au Musée de la Photographie à Moscou, au Musée Métropolitain de la Photographie à Tokyo ainsi qu'au Nexus Hall, Chanel également à Tokyo. Il a également exposé dans diverses autres villes du Japon (Musée Kasama Nichido à Ibaraki, Musée « Red Brick » de Yokohama...) et en 2010, à la Maison Européenne de la Photographie à Paris.

Il a également participé à des nombreuses expositions collectives, à Paris (notamment au Musée d'Art Moderne de le ville de Paris), à Saragosse, à Bâle, à Miami, et a édité des catalogues d'expos et des livres.

Collections

Ses œuvres figurent dans des Collections publiques et privées, notamment du Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, de la Maison Européenne de la photographie, de la Bibliothèque Nationale de France et du Fonds national d’Art contemporain.

Elles figurent également au Musée Métropolitain de photographie de la ville de Tokyo et Musée Kasama Nichido, Ibaraki, Japon.

Livres monographiques

Parmi ses nombreux ouvrages publiés, citons « Chamane » sur le tournage de Bartabas avec un texte de Michel Boujut, éditions Medianes, 1996 et "Antoine Poupel, photographie Zingaro" aux Editions du Chêne en 2007.

Dernier livre paru :
Crazy Inside aux Editions du Chêne
224 pages – 195 x 235 mm – €35

Nouvelle création de Bartabas 

Nouvelle création de Bartabas pour le théâtre Zingaro : le spectacle Calacas, depuis le 2 novembre au fort d’Aubervilliers, met en scène un carnaval céleste qui se déroule sous nos yeux autant qu'au dessus de nos têtes !

Théâtre Équestre Zingaro
176 avenue Jean Jaurès – 93300 Aubervilliers
www.bartabas.fr.

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 18-12-2011

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire