Accueil » Savoir Pratique Bricolage

Refaire le plancher d'un van

Par Dominque Lambert-Lefranc, avec la collaboration de Christian Artaud, carrossier remorques.


N°28 Janvier 2012
10 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Nous initions dans ce numéro une nouvelle rubrique, "Savoir Pratique Bricolage". Ce mois-ci, notre équipe a suivi pour vous les différentes étapes de la réfection du plancher d'un van. Un van en bon état général peut présenter un plancher usé, voire dangereux. Il est parfaitement possible de remédier soi-même à ce problème, à moindres frais, ce qui confèrera au van une nouvelle jeunesse- et, surtout, assurera la sécurité du cheval. Suivez notre "pas-à-pas" didactique avec nos conseils et astuces de réalisation, pour un résultat réussi.

La pression exercée ponctuellement par chaque pied d'un cheval est considérable, et lors d'un transport, cette pression s'accentue lors des éventuels déséquilibres. La solidité du plancher est donc essentielle. Hélas, le caricatural "pied qui passe à travers le plancher" n'est pas un accident aussi anecdotique que l'on pourrait le croire.
Beaucoup pensent que l'usure du plancher est uniquement dûe à l'effet corrosif de l'urine et du crottin. En fait, la détérioration progressive est sournoise. Elle est très liée à l'eau du sol, au sel des routes, à la terre de chemins, qui attaquent la face inférieure du plancher. Des plaques d'humidité s'installent à la jonction chassis-plancher, et progressent dans le bois.

Planche de contreplaqué
Une belle planche de contreplaqué... et le tour est joué ! Ou presque... Suivez nos conseils ! © SPP

Cheval Savoir a suivi les différentes étapes de la réfection du plancher d'un van type "poulinière suitée".
Le professionnel a réalisé ce travail en moins de huit heures (dépose du plancher, entretien du chassis, découpe et pose du nouveau plancher, application du revêtement en caoutchouc). Néanmoins, un bricoleur aguerri doit y arriver en moins de trois journées.
L'outillage est minimal : une perceuse, une scie circulaire.
Le budget est plus que raisonnable (hors port et heures de travail).

Nota : Bien sûr, il s'agit ici de planchers en bois et non pas des beaucoup plus récents et plus modernes planchers en aluminium, qui sont posés sur une armature dédiée et coûtent fort cher. On ne peut pas remplacer, même en y mettant le prix, un plancher en bois par un plancher en alu. En revanche, l'alu peut être posé sur un bois neuf.

Les matériaux nécessaires

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

10 commentaire(s) »

zaude :
Le 25/01/2012 à 15h23

Très intéressant! Surtout avec les photos..!

zaude :
Le 25/01/2012 à 15h28

Quelques questions :

- si le van d'origine a un tapis en caoutchouc collé sur le plancher bois, peut on réutiliser le dit caoutchouc en refaisant le joint? Et par la même occasion, que doit on utiliser pour refaire le joint?

- Si le joint s'est défait à un endroit (vers le pont), faut il tout déjointer, puis tout rejointer ou peut on juste, en déjointant un peu plus pour ne pas laisser de joint faible, rejointer 'ce qui dépasse'?

- La grande inquiétude du propriétaire de van à plancher bois est de savoir comment décider si le plancher est encore sur ou s'il ne l'est plus. L'aspect visuel est il suffisant? On m'avait dit de voir si je peux planter un couteau dans le sol du van par en dessous, qu'en pensez vous?

zaude :
Le 25/01/2012 à 16h29

Dernière question : que peut on dire des planchers alu et polyéthylène en comparaison des planchers bois? Peut on adapter tout type de plancher sur tout type de van?

Merci!

mika :
Le 25/01/2012 à 18h51

Super reportage, merci pour cet article très intéressant et bien documenté !

toniton :
Le 14/02/2012 à 09h49

excellente rubrique, merci !!

sourisgrise :
Le 19/02/2012 à 17h05

pour le revètement, n'est il pas plus facile d'utiliser un tapis en caoutchouc tout fait plutôt qu'un revètement liquide ? Et n'est ce pas plus écologique???

jardin :
Le 20/02/2012 à 13h44

et les dalles de caoutchouc toutes prètes, qu'en pensez-vous ?
article remarquable par ailleurs

laetitia :
Le 20/02/2012 à 19h47

Merci, chers lecteurs, de votre enthousiasme et de votre interactivité! Les auteurs répondent à toutes ces questions dans la rubrique "Vos questions" du numéro 29.

La Rédaction.

dreamoiseau :
Le 20/09/2014 à 14h48

Un peu déçue, on s'est (ré)abonnés pour cet article, qui finalement ne dit pas grand chose ! J'espérais plus d'explications, diverses solutions ou possibilités, plus de détails...
Par exemple, il y a - à mon sens - une lacune de taille : Votre planche de contre plaqué fait 22 mm Ok, mais le châssis, comment est-il ? Un quadrillage, une barre tous les 50 cm, les 40 .... ????
J'aurais, par exemple aimé ce genre d'info : avec tel type de châssis, nous recommandons tel type de plancher !

Article publié le 24-01-2012

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés