Accueil » On en parle

Bordeaux : succès pour Dilasser, Bosty et Michel Robert

Le Jumping de Bordeaux a très bien démarré pour les cavaliers français : hier une première place pour Marc Dilasser dans l'épreuve de puissance, aujourd'hui samedi une victoire pour Michel Robert et une belle deuxième place pour Bosty...

Décidément, depuis que Roger-Yves Bost a son nouveau piquet de chevaux, il donne plus que jamais la mesure de son talent. A Bordeaux, il faisait partie des favoris, étant français devant un public compatriote, et faisant partie, comme Michel Robert des cavaliers "chouchous" des français.

Marc Dilasser franchit 2,10 m

Dès vendredi soir a retenti une Marseillaise, pour la victoire de Marc Dilasser dans l'épreuve de saut en hauteur. Certes, le record inégalé du Commandant Larraguibel (qui, en 1949, franchissait 2,47 m et entrait dans l'histoire) n'a pas été battu et ne le sera pas de sitôt. Mais trois vaillants cavaliers sont restés en lice pour faire de leur mieux : Denis Lynch avec Upsilon d’Ocquier, Marco Kutscher avec Quatell et Marc Dilasser, un cavalier français qui montait une jument répondant au nom insolite de Non Coupable. « C’est une jument que je monte depuis relativement peu de temps, explique le vainqueur, je savais qu’elle avait fait ce genre d’épreuves avec son précédent cavalier, mais c’est la première fois que je faisais ça avec elle. Je ne savais pas trop où j’allais ».

Michel Robert
Michel Robert, toujours compétitif au plus haut niveau, gagne à Bordeaux avec Catapulte.
© C.Bricot/Jumping de Bordeaux.

Aujourd'hui samedi, c'est Michel Robert qui nous gratifie à son tour d'une Marseillaise, qui retentit grâce à sa victoire dans le Prix France Bleu -une épreuve de vitesse. Privé de sa merveilleuse Kellemoi de Pépita (vendue à l'étranger), Michel Robert a déjà rebondi et s'offre cette victoire avec une nommée Catapulte, de robe pie ! Il devance ainsi de près d'une seconde le jeune espagnol Sergio Alvarez Moya, qui n'a que 27 ans mais qui réussit de plus en plus. En troisième, on trouve un cavalier norvégien peu connu, Geir Gulliksen (qui se classera aussi dans le Prix Frech Tour EADS).
Michel Robert laisse également derrière lui des cavaliers comme Marco Kutcher (4eme) et Gerco Shröder (6eme) Edwina Tops-Alexander (8eme) ou Michael Whitaker (9eme).

Roger-Yves Bost
Roger-Yves Bost, second dans le Prix French Tour EADS. © C.Bricot/Jumping de Bordeaux.

Ce même Michael Whitaker remportera, trois heures plus tard, le Grand Prix French Tour EADS, devant Roger-Yves Bost. Celui-ci laissera lui aussi dans son sillage nombre de ses compatriotes et non des moindres : Simon Delestre (3eme) Kevin Staut (4eme) Jérôme Hurel (8eme) et Philippe Rozier (9eme).

Résultats Prix France Bleu, 1,45 m au chronomètre

  1. Catapulte, Michel Robert (FRA)
  2. Abab van het Molenhof, Sergio Alvarez Moya (ESP)
  3. Geir Gulliksen (NOR)
  4. Satisfaction FHR, Marco Kutscher (ALL)
  5. AD Uceline, Athina Onassis de Miranda (GRE)
  6. Eurocommerce Callahan, Gerco Schröder (HOL)
  7. Couletto, Simon Delestre (FRA)
  8. Erenice Horta, Edwina Tops-Alexander (AUS)
  9. Wild Rose II, Michael Whitaker (GB)
  10. AD Rahmannshof's Bogeno, Alvaro de Miranda (BRE)

Résultats Prix French Tour EADS, 1,45 m

  1. Simon, Michael Whitaker (GB)
  2. Castle Forbes Vivaldo vh Costersveld, Roger-Yves Bost (FRA)
  3. Whisper, Simon Delestre (FRA)
  4. ZZ Top vh Schaarbroek Z -Kevin Staut (FRA)
  5. Powerplay - Pius Schwizer (SUI)
  6. PaulinJuan Carlos Garcia (ITA)
  7. Sirius, Sergio Alvarez Moya (ESP)
  8. Warrior, Jérôme Hurel (FRA)
  9. Ideal de Roy, Philippe Rozier (FRA)
  10. Rusedski II, Geir Gulliksen (NOR)
Logo Jumping de Bordeaux 2012
0 commentaire(s) »
Article publié le 05-02-2012

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire