Accueil » Vos Questions, leurs réponses

Poulains au froid

Réponse du Dr Jacques Laurent, éleveur.


N°28 Janvier 2012
2 Commentaire(s)
Imprimer cet article
J'ai deux poulains de l'an dernier, âgés de neuf mois, qui vivent au pré (disposant d'un abri). Dois-je prévoir une grosse supplémentation alimentaire en cas de grands froids ?
M. Jean-Yves P., Rochefort-Montagne.

Certes, il faut augmenter la ration alimentaire de tous les chevaux, jeunes et surtout vieux, en cas de frimas. De là à donner une "grosse supplémentation", n'exagérons rien.
Tout d'abord, gardons-nous de l'anthropomorphisme. Le cheval est très adapté aux températures les plus basses. Vingt-cinq ou trente degrés sous zéro n'empêchent pas les chevaux d'être gais et joyeux. Ils possèdent de nombreux mécanismes de protection, notamment la capacité de redressement des poils d'hiver grâce aux muscles dit "horripilateurs", ce qui crée une couche d'air isolante.

Les poulains
Les poulains ne souffrent pas du froid si leur alimentation est suffisante et bien choisie. © L.Bataille

En pratique, vos poulains disposent d'un abri, ils ne sont donc pas atteints par le vent ; il est important de les laisser ensemble, afin qu'ils puissent s'abriter mutuellement en se plaçant tête-bêche, ce qui est un des comportements d'adaptation au froid permettant de limiter l'effet du vent à un seul côté du corps.

«Un bouleversement important de l'alimentation sur une période courte pourrait aboutir à faire maigrir le poulain»

Il est essentiel de préserver la couche de graisse sous-cutanée, pour que le noyau central (coeur, cerveau, intestins...) reste chaud.

Préserver le tissu graisseux

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

2 commentaire(s) »

toniton :
Le 13/02/2012 à 21h23

Je trouve que les granulés industriels sont déjà très gras, alors rajouter de l'huile... Le cheval, il me semble, est encore plus sensible que nous aux déséquilibres omegas 6 / 3.
Moi pour le froid j'augmente la ration en sucres lents avec davantage d'orge et un peu de riz cuit.

jardin :
Le 20/02/2012 à 13h40

l'idée de l'huile je connaissais deja mon veto qui est spécialiste de la nutrition me l'avait deja conseillé.
toniton, le riz cuit, en quelle quantité ? merci de me répondre

Article publié le 11-02-2012

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés