Accueil » Vos Questions, leurs réponses

La réfection d'un van : réponses

Par Dominique Lambert-Lefranc, avec la collaboration de Christian Artaud, carrossier remorques.


N°29 Février 2012
3 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Notre article sur la réfection du plancher d'un van vous a passionnés, et a suscité beaucoup de questions.
Nous avons donc choisi de répondre aux questions d'intérêt général posées dans les "commentaires".

Question : Si le van d'origine a un tapis en caoutchouc collé sur le plancher bois, peut-on réutiliser ce caoutchouc en refaisant le joint ? Et par la même occasion, que doit-on utiliser pour refaire le joint ?

Réponse : Non. Vous risquez de déchirer le tapis de caoutchouc (si le tapis est collé et non vissé). Vous aurez des paquets de colle impossibles à enlever, qui auront fait "fuser" le caoutchouc. Il y aura des irrégularités et des zones de faiblesse en particulier au niveau des bords une fois le tapis reposé. En pratique, de deux choses l'une : votre plancher en bois est en bon état et vous enlevez le caoutchouc, vous poncez et vous remettez du caoutchouc liquide. Vous n'aurez donc pas besoin de joint. Si le bois est malade, la solution de sécurité consiste à refaire entièrement le plancher, sans essayer de récupérer le tapis qui aura de toute façon fusé au niveau des points de colle.

Contreplaqué
Si le contreplaqué est suffisamment dur, la mèche ne s'enfoncera pas sans poussée. © L.Bataille

Question : Si le joint s'est défait à un endroit (vers le pont), faut-il tout déjointer, puis tout rejointer ou peut-on juste, en déjointant un peu plus pour ne pas laisser de joint faible, rejointer "ce qui dépasse" ?

Réponse :S'il s'agit d'un revêtement en caoutchouc liquide et qu'il y a des manques notamment en arrière près du pont et latéralement, au niveau des parois, il est parfaitement possible de remettre du caoutchouc liquide après avoir nettoyé au karcher et bien passé la soufflette. C'est là un des nombreux avantages du revêtement en caoutchouc liquide (réparation "en patchwork"). La technique ne diffère pas de celle que nous avons indiquée dans l'article du mois dernier : les distributeurs fournissent des quantités à peu près adaptées. Il est déconseillé, en revanche, de remettre une couche complète sur l'ensemble de la surface du van, comme on le ferait avec une peinture, car du fait des irrégularités préexistantes, les grains de caoutchouc remonteraient par endroits à la surface, et les manques réapparaîtraient très vite. Il nous semble donc indispensable d'employer seulement la technique de rapiéçage si le bois est en bon état. Dans le cas où il s'agit d'un plancher recouvert d'un tapis vissé et/ou collé (vieux vans) il est conseillé de refaire l'ensemble du joint, sinon les zones de jonction entre joint ancien et joint nouveau cèderont, et l'ancien joint, encore bon, s'effilochera. L'idée est de poser votre joint en continu, sur tout le pourtour du van, en une seule séance. Prenez un joint anti-moisissures.

Question : Comment décider si un plancher en bois est encore sûr ou non ? L'aspect visuel est il suffisant ? On m'avait dit de voir si je peux planter un couteau dans le sol du van par en dessous, qu'en pensez vous ?

Réponse : Il existe trois moyens de savoir si un sol est solide en examinant le plancher -toujours par en dessous. Avant tout, c'est l'aspect qui compte, avec des zones d'humidité active (à ne pas confondre avec des taches anciennes). La percussion avec un marteau : les zones chargées d'eau et d'humidité on une sonorité plus mate, sourde. Enfin, l'épreuve du couteau -ou mieux, celle des petits coups de perceuse. Avec une mèche à bois montée sur perceuse, sur un contreplaqué dur, bon état donc, la mèche a tendance à chauffer sans s'enfoncer (à moins d'exercer une force importante). Dans un contreplaqué qui "travaille" du fait des moisissures et de l'humidité, la mèche mordra facilement le bois sans chauffer. Inspectez bien les zones à risque, c'est-à-dire en arrière, près du pont et des bords latéraux.
Tout aspect gondolé et évidemment, tout manque de matière même très localisé, traduit une résistance globale diminuée du plancher. Le rafistolage, même par un bon charpentier, est à proscrire car d'autres zones, en apparence encore saines, ne tarderont pas à se manifester à leur tour. N'oubliez jamais qu'un plancher qui paraît "portant" à vide est susceptible de céder en charge, à un niveau non repérable au préalable.

Question : Que peut on dire des planchers en alu et polyéthylène en comparaison des planchers en bois ? Peut on adapter tout type de plancher sur tout type de van ?

Réponse : Ces planchers modernes peuvent paraître le "must", du fait de leur imputrescibilité, et de leur poids modéré. Ils ont un coût élevé. Ils ne sont adaptables que sur un châssis conçu à cet effet -il s'agit donc alors d'un van relativement récent. En aucun cas vous ne pouvez remplacer directement votre bois par de tels planchers. Si vous tenez à utiliser ce type de matériau, il vous faudra au préalable poser un contreplaqué neuf. De toute façon, cela ne vous exonérera pas de la pose d'un tapis en caoutchouc liquide...

Question : Pour le revêtement, n'est-il pas plus facile d'utiliser un tapis en caoutchouc tout fait plutôt qu'un revêtement liquide ? Et n'est-ce pas plus écologique" ?

Réponse : Trouver un tapis en caoutchouc de la taille préconisée d'un seul tenant est difficile. De plus, c'est onéreux. Dans les "maisons du caoutchouc" locales ,vous finirez par trouver votre bonheur, mais il faudra scier le tapis aux bonnes cotes. Vous aurez donc des chutes importantes. Pour la pose, vous devrez le visser, mais aussi le coller (colle néoprène). L'ajustement doit être soigneux, et réalisé par une personne expérimentée. Il vous faudra poser un joint. Le cheval n'aura pas plus de confort, la résistance au temps sera plutôt plus courte (à utilisation égale) car l'étanchéité joint-caoutchouc ne sera jamais parfaite, et finalement la durée de vie du plancher sera plus courte. Le joint devra certainement être changé. Quant à l'écologie, personne n'en tient compte dans cette affaire malheureusement puisque la fabrication des tapis en usine nécessite les mêmes ingrédients que ceux que vous utiliserez à la maison avec du caoutchouc liquide... En plus, en posant un tapis tout fait, vous utilisez des joints synthétiques, semi-liquides, en bombe, et des colles dont le côté écologique reste à démontrer !

Question : Et les "dalles" de caoutchouc que l'on propose pour les boxes ?

Réponse : Il s'agit de matériaux synthétiques globalement plus résistants à l'usure que le caoutchouc liquide, mais qui pour un van (dont le sol a une forme particulière) nécessitent un ajustement et un joint. C'est beaucoup plus là un travail de spécialiste, qui n'offre guère d'intérêt pour les vans à une ou deux places. Ce matériau est cher, et nécessite beaucoup de colle. La jonction ente deux dalles est garantie sur un sol fixe, en ciment ; à notre sens, elle l'est beaucoup moins sur un plancher en bois, qui de surcroît est en suspension, et "travaille" contrairement au sol d'une écurie.

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

3 commentaire(s) »

zaude :
Le 21/02/2012 à 11h36

Merci beaucoup pour toutes ces réponses!!

philippe [invité] :
Le 30/03/2015 à 13h28


Bonjour,

Nous venons d'acheter un van dont le plancher vient d'être refait en contreplaqué de marine épaisseur 22 mm.
Sur ce plancher est posé un tapis en caoutchouc, juste posé pas collé.
Dans ce cas, faut-il remplacer le tapis amovible par un caoutchouc liquide sur toute la surface?
Ou puis-je trouver une descrition de la technique de pose du juin en caoutchouc liquide?
Merci d'avance pour vos réponses.
Cordialement.

Daniel [invité] :
Le 21/04/2017 à 17h14

Bonjour, je dois refaire le plancher d'un van celui-ci est recouvert d'un granilastique....comment faire pour le décoller ou le retirer.Merci d'avance.

Article publié le 19-02-2012

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire