Accueil » Tribune Cheval Savoir

Totilas et Matthias Rath : rien n'est simple...

Totilas et Matthias Rath sont au cœur de l'actualité du dressage : une récente présentation a été qualifiée de "catastrophique", il est question que l'entraîneur hollandais Sjeff Janssen (fervent adepte de la Rollkur) s'occupe du cheval après les JO, des rumeurs courent et sont démenties, la Fédération allemande s'inquiète... Notre Conseiller technique Nelly Valère, à la "Tribune" de CS, fait le point et nous donne son ressenti.

Une certaine présentation de Totilas sous la selle de Matthias Rath a fait couler beaucoup d'encre et surchauffé les claviers ces derniers jours. Le cheval s'y est montré fort nerveux, mais le cavalier, après être sorti pour procéder à quelques ajustements -langue passée pardessus le mors-, a pu poursuivre sa prestation. Cette présentation a été qualifiée par certains de "catastrophique".  

Totilas
Totilas très excité lors de la présentation d'étalons dans les écuries de Paul Schockmöhle. Malgré les difficultés, Matthias Rath conserve sa belle et solide posture, sans gêner l'étalon qui bondit en avant plusieurs fois de suite. Ils sortiront calmement du manège, le cheval ayant passé la langue, et reviendront quelques minutes plus tard. © D.R.

Notre analyse de la situation est plus nuancée. D'une part, on peut dire à la décharge du couple, qu'il s'agissait d'une présentation d'étalons aux écuries de Paul Schokemöhle, à Vechta, et non pas d'une compétition avec toutes les précautions qui s'y attachent, et la détente qui avait précédé n’avait duré que 20 mn. De surcroît, Totilas sortait de quelques semaines de repos forcé pour blessure, et certains mouvements comme les appuyers lui étaient encore interdits. D'autre part, la prestation, jugée sommaire et décevante par les fans habituels de l'étalon noir, a cependant confirmé, aux yeux de Cheval Savoir, les avancées de ce cheval vers une équitation plus classique -des avancées que nous avions d'ores et déjà repérées et signalées dans notre numéro 23 (article lié). 

«Pour échapper à la déstabilisation Matthias Rath a fermé le blog de son site»

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

13 commentaire(s) »

philippeboiret :
Le 21/02/2012 à 13h39

Nelly, je partage totalement votre analyse. Je pense pour ma part qu'un cheval ne peut pas passer d'un travail qui vise au "spectaculaire" à un travail "bio-mécaniquement juste" en si peu de mois. Je n'arrive d'ailleurs toujours pas à comprendre comment les juges ont pu noter les prestations que vous dites "mirobolantes" à plus de 90% ?
Sur internet les charges contre Matthias Alexander Rath continuent, comme le confirme la page du site News dressage suivante : http://newsdressage.blogspot.com/#!/2012/02/bretton-woods-le-2eme-cheval-de.html .
Quel dommage que les JO arrivent si vite !

dreamoiseau :
Le 21/02/2012 à 20h26

Les photos montrent des choses, mais peut-être serait-il possible de rajouter les vidéos, ou au moins des liens vers Youtube ? Pouvoir apprécier l'évolution de la locomotion est bien plus aisé en mouvement qu'en statique, non ? ;-)

pierrebeaupere :
Le 22/02/2012 à 01h23

Je me permets de signaler que Klaus Martin Rath lui-même avait signé en 2010 la pétition anti-rollkur et qu'après avoir été interrogé sur la contradiction que représente le fait que Mathias Rath s'entraîne prochainement avec Sjev Janssen, il a répondu à la revue allemande Der Spiegel que "changer d'avis fait partie de la vie"...

nellyvalere :
Le 22/02/2012 à 23h27

La Fédération Allemande des Cavaliers Professionnels BBR qui compte 4000 membres, dit sa désapprobation devant la décision de la famille Rath de confier à Sjef Janssen l'entraînement de ses chevaux. Le fait que l'entraîneur hollandais connaisse le succès ne prouve pas qu'il ait raison, rappellent-ils. Ils rappellent également que la méthode classique reste valable et incontournable, et qu'il est inacceptable qu'un cavalier de classe A allemand utilise la rollkur.

loam :
Le 23/02/2012 à 09h41

Werth, Uphoff... ou encore Schockemöhle ! L'Allemagne a aussi construit ses succès avec le rollkur, elle semble l'oublier un peu vite, ça fait trop désordre sans doute.

eleonore :
Le 23/02/2012 à 11h44

Je ne dirais effectivement pas que la dernière génération de cavaliers allemands dont nous voyons les fins de carrière actuellement représentent l'équitation classique allemande qui avait pris la tête des classements après que les français aient disparu du top. Je trouve invraisemblable qu'on ait pu mettre à l'honneur des passages et des piaffers "à la" Isabelle Werth, sans compter les irrégularités de locomotion, les oreilles et les paturons pendants,et j'en passe. Mais c'est tout à l'honneur de cette Fédération "de changer d'avis"...opportunité peut-être, mais peut-être aussi un sursaut du classicisme d'Outre-Rhin qui, conjugué au sursaut espéré du classicisme français, et au regard peut-être différent que portent les juges sur le classicisme anglais...allez savoir!

patsy :
Le 23/02/2012 à 13h33

On ne charge que le cavalier! Et si le cheval n'était pas encore tout à fait en ordre. Ne sortait-il pas d'une période de repos ?
Nous savons tous qu'un cheval qui a mal fera tout pour se soustraire de la "main" du cavalier.

emilblik :
Le 23/02/2012 à 23h22

Et puis Totilas reste un cheval,entier de surcroit, avec son sang, avec son caractère et être vivant c'est aussi avoir des hauts et des bas et remuer de temps en temps. Sinon c'est une mobylette....

eleonore :
Le 27/02/2012 à 14h47

voilà les vidéos dans l'ordre: la première du 5 février, la deuxième du 12

http://blog-equidia.fr/le-blog-de-la-redac-equestre/totilas-une-prestati...
http://www.youtube.com/watch?v=t6sLdc0I1Pc&feature=player_embedded
.

sourisgrise :
Le 05/03/2012 à 17h35

Que pensez-vous de la prestation de Patrick Kittel recemmment à goteborg?

eleonore :
Le 07/03/2012 à 17h32

Le commentateur d'Equidia s'étonne 2 fois de suite: "c'est drôle il ressemble beaucoup à son cheval de tête Scandic, comme ça,un peu mécanique...".
Moi si j'étais une jument, je me sauverais bien vite devant un étalon qui contrefait le passage de telle manière! quelle séduction!!! pourrait pas me faire croire que je lui plais!!!
Janssen est son entraîneur...
C'est navrant, risible, ridicule, en un mot, on ne peut pas laisser faire une équitation pareille! ça fait souffrir.

eleonore :
Le 07/03/2012 à 17h44

Sans parler du savon qu'on lui a mis dans la bouche et dont il cherche à se débarrasser: c'est ce qu'on appelle sans doute avoir une bouche mobile et fraîche!!! et fouailler de la queue de plaisir sans doute, et ...oh j'en passe, et des meilleures.

Il faut aller voir la totalité de la reprise sur equidiawatch. Les commentaires sont savoureux de contradictions.

nellyvalere :
Le 07/03/2012 à 23h40

D'accord hélas, avec Eléonore. Patrick Kittel donne là une caricature de la mauvaise équitation. Le commentateur relève ingénument toutes les fautes graves, manque d'engagement, manque d'abaissement des hanches (c'est un euphémisme en l'occurence!), queue qui fouaille, nuque trop basse, locomotion mécanique etc... et termine avec enthousiasme en disant que les notes vont s'envoler, surtout l'artistique...On croit rêver.

Article publié le 20-02-2012

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés