Accueil » Entretien du cheval

Les pieds du cheval : un équilibre biodynamique

Par le Dr Barbara Maulet*.


N°29 Février 2012
9 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Ce mois-ci, nous initions une nouvelle série d'articles dans lesquels le Dr Barbara Maulet étudie l'équilibre biodynamique des pieds du cheval.
L'entretien des pieds et notamment la forme du sabot influent directement ou indirectement sur l'ensemble de la santé, du bien-être et de la fonctionnalité du cheval. De nombreuses interactions existent entre le pied proprement dit, les articulations, l'équilibre général, l'environnement et l'alimentation.
Loin de certaines polémiques à la mode, le Dr. Maulet propose une approche "holistique" résolument moderne et scientifique, que nous découvrirons au cours d'une série d'articles exclusifs.

La forme des pieds pour un cheval en super forme ! Une boutade, mais aussi un réalité.
La forme des pieds des chevaux dépend de beaucoup de facteurs différents, dont notamment la conformation du cheval, la forme de la troisième phalange (un des os qui se trouve dans le sabot), la présence éventuelle d’asymétrie ou de boiterie chronique et bien sûr de la façon dont le maréchal ou pareur aura façonné le pied. Pour les chevaux pieds nus, la forme des pieds dépend aussi de l’usure naturelle, de la nature du terrain, ainsi que de la quantité d’exercice effectué.

Pieds cheval
Déséquilibre latéro-médial : l'antérieur droit de ce cheval est trop long en interne (médial). Il y a ici également d'autres défauts de forme du pied comme des évasements et des épaississements de la muraille en différents endroits. Ces défauts pourront être corrigés facilement par un parage adéquat. Un parage minutieux permet de prévenir de nombreux problèmes de boite cornée (sabot) et d'articulations. Au cours des prochains articles, nous verrons comment détecter les défauts de forme du pied. © Coll. Dr.Maulet

Pourquoi la forme du pied est-elle importante ?

La forme des pieds est absolument cruciale pour le bien-être du cheval, à court-terme, à moyen terme et à long terme. En effet cela va déterminer la solidité du pied d’une part et la prévention des boiteries d’autre part.

«Que votre cheval soit ferré ou non, c’est un équilibre biodynamique idéal que l’on doit viser»

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

9 commentaire(s) »

dulys :
Le 02/03/2012 à 22h15

Je vais suivre ces articles de près, car mon trotteur a des petits sabots de forme particulière...Selon mon maréchal, celà pourrait être du à des fers spéciaux qu'il a eu pendant son entrainement aux courses. Et ce n'est pas simple d'arriver à l'équilibre idéal..

kiwi :
Le 03/03/2012 à 18h38

Très intéressant, je vais suivre tout particulièrement ces articles! j'ai acheté mon cheval avec des pieds trop long en pince + talons fuyants (comme sur le cheval en photo mais moins pire) maintenant on a redressé, en 1 an, le pied est dans l'axe de l'articulation mais les talons restent fuyants...

desire :
Le 03/03/2012 à 21h35

mon trotteur est passé pied nu depuis 2 ans (après 8 ans de ferrure) et je découvre le plaisir de se servir de la rape. ces articles vont donc, je l'espère , me permettre de m'appuyer sur une base théorique plus solide. merci d'avance.

sourisgrise :
Le 05/03/2012 à 17h39

cette série m'intéresse particuliérement aussi, merci de cette bonne idée d'articles.....

germinoux :
Le 10/03/2012 à 00h16

Merci Barbara pour cet article très intéressant.
J'attends la suite avec impatience, avec, je l'espère un article sur les bienfaits des pieds nus pour les chevaux naviculaires !
A bientôt !

pascal :
Le 20/03/2012 à 16h10

Pascal:
Bon début d' article ,dans le même sens ,je vous conseille aussi la lecture: savoir lire et comprendre la boite cornée par les compagnons du devoir.

windy :
Le 20/03/2012 à 19h04

mon chevalde 16 ans a été deferré depuis novembre dernier.
j'ai pris toutes les precautions avec l'aide de anouk Nathan
president de l'assoc des pieds nus.il estpare tous les 6 semaines.

hier j'ai reçu ses hipposandales pour sortir en exterieur mais pour la carriere le manege le boxe et le paturage il reste pieds nus.
j'attends la suite de cette serie interessante.

kawastiti :
Le 23/03/2012 à 13h57

Merci beaucoup Dr Barbara Maulet,
Cet article est très interressant et me conforte dans la façon de parer mes chevaux. Par contre j'ai une question qui me semble importante : Est-il vraiment, dans tous les cas, primordial de rétablir cet équilibre ?
J'ai un réel doute pour mon cheval de 10 ans, je l'ai récupéré à l'âge de 7 ans avec des pieds ayant de mauvais aplombs (il n'a, je pense, pas été suivi lors de sa croissance). Les 4 sabots s'usants fortement en paroi externe. Les fourchettes fortement désaxées.
J'ai réussi à rétablir au mieux l'équilibre du pied, mais, étant toujours pieds nus, l'usure est toujours présente en paroi externe, mais aujourd'hui l'articulation des genoux (antérieur), le gauche en particulier, craque dès qu'il marche droit, et ne craque plus dès qu'il tourne. Entre ostéo, véto et maréchal, pas de réelle solution. Le véto m'indique que c'est ligamentaire. Est-ce le fait de remettre d'aplomb (par le parage) et d'user (par le travail), qui fait que l'articulation se fatigue ? Dois-je le ferrer pour garder l'articulation toujours sur un même équilibre et ainsi préserver au mieux l'articulation ? Ou le fait de l'avoir remis d'aplomb a eu pour conséquence ces craquements ? Je me sens perdue et aimerai tant trouver une solution.

delphine :
Le 07/02/2013 à 15h45

Voila un article qui tient en haleine! Merci beaucoup Barbara!
Mon cheval est pied nu, j'attends donc le prochain article avec impatience!

Article publié le 29-02-2012

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés