Accueil » Le monde du cheval

Les bénévoles de Wikipédia au Cadre Noir !

Par Amélie Tsaag-Valren.


N°32 Mai 2012
2 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Toute belle histoire commence souvent, comme dans les contes, par une rencontre inattendue. Ce fut celle, tout récemment, des bénévoles de Wikipédia accueillis en délégation à Saumur par Patrice Franchet d'Espèrey, Chef du Bureau de la Documentation de L'ENE.

François-Xavier Bigo est un jour remarqué pour l'ajout d'ébauches d'articles ou de précisions dans l'encyclopédie en ligne Wikipédia, concernant de grands écuyers. Invité à rejoindre le projet du monde équestre, un espace thématique de l'encyclopédie en ligne, il découvre virtuellement les bénévoles wikipédiens “cachés” derrière les articles, et l'organisation des connaissances encyclopédiques. Webmaster, spécialisé dans le monde du cheval, il travaille pour le centre de documentation de l’École Nationale d’Équitation.

Patrice Franchet d'Esperey
Patrice Franchet d'Espèrey, Ecuyer du Cadre Noir, Chef du bureau de la Documentation de l'ENE et Conseiller technique de Cheval Savoir, a désormais son propre article dans Wikipédia ! © L.Bataille

En tant que membre du "projet monde équestre" de Wikipédia depuis sa création, je propose à Patrice Franchet d'Espèrey (par l'intermédiaire de François-Xavier Bigo) la mise en place d'une collaboration entre le centre de documentation de l’École Nationale d’Équitation et l'encyclopédie en ligne. Le but poursuivi est le même, à savoir rassembler puis diffuser les connaissances équestres. Quelques discussions virtuelles plus tard, la journée-rencontre est approuvée par M. d'Artois, directeur de l'ENE et directeur adjoint de l'IFCE.

Elle se concrétise par la venue d'une dizaine de bénévoles de Wikipédia habitant le grand Ouest (Croquant, Néfermaât, Olivier Belouin alias Mith et son épouse Hélène Charré alias Mythe, Vigneron, Trizek, Édouard Hue, Seb, Milie, Delphine D. et Kormin) reçus par Patrice Franchet d'Espèrey et François-Xavier Bigo, le samedi 19 mai dernier. Je regrette de n'avoir pu venir, habitant l'Oise, à plusieurs centaines de kilomètres de Saumur.

Les Wikipédiens
Les "Wikipédiens" photographiés dans le Centre de Documentation. Patrice Franchet d'Espèrey est le deuxième, assis, en partant de la gauche. © A. Laurioux

Passée la première prise de contact, les wikipédiens admirent une présentation publique du Cadre Noir, où leurs photographes prennent plusieurs centaines de clichés. Patrice Franchet d'Espèrey leur fait ensuite visiter les locaux de l’École Nationale d’Équitation (boxes, sellerie).

De retour au centre de documentation de l'école, chacun se répartit le travail en faveur de la diffusion des connaissances équestres : téléversement de photos, liste des écuyers, histoire, organisation de l'article “Cadre noir”, etc. C'est avec grand regret (et une forte envie de revenir) qu'ils quittent le centre après 17h.

Une transmission de savoirs

Cette rencontre est symbolique à plus d'un titre. Les wikipédiens sont pour la plupart des jeunes et des étudiants (la moyenne d'âge des bénévoles y tourne autour des 25 ans). De plus, la majorité des invités à cette journée-rencontre n'avaient aucune connaissance équestre préalable. La disponibilité et l'écoute de Patrice Franchet d'Espèrey (Dr en sciences de l'éducation) et de François-Xavier Bigo, ainsi que l'excellent accueil d'Alain Laurioux, le photographe officiel du Cadre noir, ont été salués.

Fiche de Patrice Franchet d'Espèrey

Cette rencontre a permis d'ajouter 70 photos de grande qualité, prises par Alain Laurioux, à la gigantesque base de données Wikimedia Commons (qui permet d'illustrer les articles de Wikipédia) et de retravailler en profondeur les articles sur le Cadre noir et l’École Nationale d’Équitation.

Un a même été créé au nom de Patrice Franchet d'Espèrey lui-même ! Il mérite bien d'être “encyclopédifié” de son vivant, étant donné la somme de ses apports au monde équestre français !

Plus d'un contributeur wikipédien est motivé pour revenir au centre de documentation (qui leur est grand ouvert pour la suite), afin de finir la rédaction de ces articles ou de se documenter sur le cheval et l'équitation.

Le risque avec Wikipédia réside dans la propagation d'erreurs ajoutées par des personnes peu expertes. La collaboration avec l'ENE permet d'obtenir des avis de spécialistes

Une suite est d'ores et déjà prévue. En ligne de mire, la possibilité d'intégration des articles équestres de qualité sur Wikipédia au site du centre de documentation de l'ENE. Wikipédia possède en effet un système d'attribution de labels en interne (bon article et article de qualité) qui permet de repérer des articles travaillés sur des critères stricts de qualité de contenu, sources et illustrations.

Le principal risque avec Wikipédia réside dans la propagation d'erreurs ajoutées dans des articles par des personnes peu expertes. La collaboration avec l'ENE permet d'obtenir des avis de spécialistes. Au final, chaque partie y gagne. Un travail est en cours au centre de documentation de l'ENE pour mettre en ligne et référencer entre 1000 et 1 500 documents et livres anciens numérisés, concernant le cheval et l'équitation. Un outil dont peuvent se servir à leur tour les wikipédiens pour alimenter l'encyclopédie en ligne.

L'avis des participants

Nous avons recueilli l'avis de participants bénévoles de Wikipédia qui ne connaissaient rien à l'équitation française. Pour Hélène Charré, “Mythe” sur Wikipédia et Olivier Belouin (Mith) :

Cette journée fut une excellente première expérience qui nous a donné envie d'en faire d'autres. Nous n'avons pas assez travaillé avec les sources sur place à mon goût, mais il est question d'y retourner pour ne pas bouger de la bibliothèque et compléter l'article du Cadre noir ! L'ambiance était excellente et même si nos centres d’intérêts sont très différents, nous nous trouvions dans l'optique commune de "sortir" un réel article encyclopédique. C'est l'esprit Wikipédia ! Nous n'en tirons aucune rémunération mais la soif d'apprendre est bien au-dessus de cela n'est-ce pas ? Nos hôtes étaient accueillants et très abordables. Ce fut un réel plaisir de les rencontrer.

J'ai moi-même contribué à un grand nombre d'articles de Wikipédia avant de rejoindre l'équipe de Cheval Savoir. Je continue à y écrire régulièrement, parfois en compagnie de "Eponimm", spécialiste des chevaux italiens.

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

2 commentaire(s) »

eleonore :
Le 12/06/2012 à 09h10

Magnifique initiative!!! on restait sur sa faim en consultant Wikipédia sur ces sujets, et la perspective d'y trouver de vraies connaissances est réjouissante. Tout cela ne peut que ravir Cheval-Savoir et ses lecteurs. Donc merci à Wikipédia, l'ENE, la rédaction de C S, et à Amélie, l'auteur de l'article!

valren :
Le 12/06/2012 à 23h43

Merci beaucoup à toi !
Je me permet une précision importante : Wikipédia étant une encyclopédie, elle n'est pas dédiée aux travaux originaux, comme c'est le cas dans Cheval Savoir. On peut dire que les deux sont complémentaires. Et puis, avant que Wikipédia soit totalement exacte et exhaustive sur tous les sujets équestres, il pourrait s'écouler cent ans (pour donner un exemple, il y a actuellement près de 2600 articles au sujet du monde équestre dans Wikipédia, seuls 60 sont considérés comme étant "de qualité" ou "bons" (c'est à dire complets et sans erreurs).

Article publié le 11-06-2012

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire