Accueil » Le monde du cheval

Global Champions Tour : les coups d’oeil de Cannes

Par Laetitia Bataille.


N°33 Juin 2012
1 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Saisies sur le vif lors de la toute récente étape du Global Champions Tour à Cannes, quelques images clin d’oeil, des cavaliers… et de leurs regards. Instructif !

“L’amour, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction” disait Saint Exupéry.
C’est vrai aussi pour le couple cheval/cavalier !
Mais quelquefois, il est nécessaire pour le cavalier de regarder dans une autre direction…
précisément celle où il veut faire aller le cheval. En effet, le regard du cavalier a une influence sur son propre poids du corps et sur l’ensemble de sa position dynamique, ce qui constitue véritablement une aide. Qui, bien utilisée, s’avère d’une grand efficacité. Nous avions d’ailleurs dans notre numéro consacré à ce sujet un article où les plus grands cavaliers nous donnaient leurs conseils.

Regards déterminés, regards-aides, regards qui révèlent la concentration de l’instant… voici un petit album-souvenir d’images saisies au CSI 5* de Cannes, cinquième étape du Global Champions Tour.

Marco Kutscher et Corent Obolensky
Marco Kutscher et Corent Obolensky dans le Grand Prix. Calme et puissance dans ce très beau saut. Remarquer les avant-bras du cheval levés très haut, et l’expression paisible du regard du cheval sur cette photo qui, outre son esthétique, dégage une impression d'harmonie. © Sportfot/GCT
Rolf-Göran Bengtsson
Dans la même idée, Rolf-Göran Bengtsson (qui porte le brassard de N°1 mondial) dans le Grand Prix de la Ville de Cannes avec Casall la Silla. Sur un obstacle à 1,60 m, le cavalier suédois regarde lui aussi au loin dans une attitude déterminée. © Sportfot/GCT
S.M. le Sheik Ali Al Thani
En pleine action, il faut savoir jeter parfois un coup d’oeil au chrono ! S.A. le Sheik Ali Al Thani (Qatar). Remarquez la légèreté des doigts ouverts pour ne pas gêner le cheval à la réception. © Sportfot/GCT
Pénélope Leprévost
Regard panoramique pour embrasser la suite du parcours, ou quête du chrono ? Pénélope Leprévost saisie en pleine vitesse avec la jument Nayana. © Sportfot/GCT
Rodrigo Pessoa
“Cela passe, ou non ?” Petit coup d’oeil vers la barre de Rodrigo Pessoa (Brésil). Cela a passé, et le couple gagne l’épreuve à 1,45 m avec HH Palouchin. © Sportfot/GCT
Laura Kraut avec Belmont
La cavalière américaine Laura Kraut avec Belmont regarde l’obtacle suivant, et dans ce tournant particulièrement hardi (le cheval est presque couché dans le virage) elle aide en même temps le mouvement, en regardant franchement sur la gauche. © Sportfot/GCT
Philippe Rozier
Le terrain est-il bon pour atterrir ici ?” semble se demander Philippe Rozier qui gagnera avec Akita l’épreuve à 1,45/1,50 m du samedi. En réalité, ce regard prépare la foulée de réception et le virage qui suivra : le cavalier est déjà entrain de tourner ! Tout le haut de son corps est dirigé vers la gauche, épaule droite plus haute, main droite plus avancée. Une belle illustration de notre article sur l’isopraxie dans le numéro du mois dernier ! © Sportfot/GCT

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

sourisgrise :
Le 31/07/2012 à 16h09

intéressant et de belles photos!!

Article publié le 22-06-2012

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire