Accueil » Savoir pratique Dressage

Programme de correction de la dissymétrie (suite)

Par Pierre Beaupère, cavalier professionnel et Professeur de dressage.


N°33 Juin 2012
10 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Nous continuons dans un deuxième article -qui paraît également ce mois-ci !- notre récapitulation des différents moyens d’action permettant de corriger la dissymétrie –notamment par l’épaule devant, l’épaule en dedans et la contre-épaule en dedans.
Pour lire le début de cet article cliquez ici.

Libérer l’épaule droite

Vers un transfert du centre de gravité dans l’inflexion naturelle

Le cheval ayant appris à utiliser différemment son postérieur gauche et à le maintenir sous lui en permanence, même dans les coins (qui avaient justement tendance, par effet ciseaux, à lui jeter les hanches à l’extérieur), nous pouvons maintenant envisager de demander progressivement à ce postérieur de prendre en charge l’excès de poids supporté jusque là par l’épaule droite. En nous attachant à inciter le contact de la bouche avec la rêne gauche, nous avons créé une connexion entre cette rêne et le postérieur du même côté. C’est ce qui nous permettra plus tard, lorsque nous arriverons à la dernière étape de cette séquence d’exercices, de fixer le postérieur gauche lorsque nous demanderons le pli à droite, afin d’éviter l’effet ciseaux.

«Bien souvent, l’attention du cavalier est dirigée uniquement vers la zone de l’encolure, qui est la seule qu’il voit, alors que cette zone ne participe pas vraiment à la locomotion»

Conception de l’apprentissage (une bonne paire de rênes allemandes ?)

J’aime l’idée de demander aux chevaux de trouver les solutions eux-mêmes lorsqu’il s’agit de modifications d’attitude et d’équilibre. Ayant beaucoup essayé et testé, il m’a semblé que j’obtenais des résultats beaucoup plus importants mais aussi beaucoup plus rapidement en plaçant le cheval dans des conditions qui le poussent à chercher les changements qu’il va devoir opérer au niveau musculaire comme au niveau de ses appuis et de son équilibre, sans pour autant lui indiquer avec précision ce qu’il doit faire. Je ne fais que lui demander un changement et le laisser chercher.

Pierre Beaupère
© Céline Brabant

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

10 commentaire(s) »

zaude :
Le 27/06/2012 à 10h58

Rq : je n'arrive pas à avoir accès à l'encart "séquence d'exercice", un pb de lien?

zaude :
Le 27/06/2012 à 11h05

Bon, je vais poser une question surement bête, mais l'article commence par :
"Le cheval ayant appris à utiliser différemment son postérieur gauche et à le maintenir sous lui en permanence"

J'ai relu l'article de mai en détail, j'ai bien compris les 2 enjeux : déplacement du centre de gravité et étirement du côté court, par contre je n'ai pas vu où il était expliqué quels exos permettent de faire ce travail en apprenant au cheval à utiliser différemment son postérieur gauche...? Cette impression d'avoir loupé une étape me poursuit toute la lecture... Quel passage/article ai-je loupé?

Merci d'avance de m'éclairer :)

zaude :
Le 27/06/2012 à 11h08

Serait ce la contre épaule en dedans dont il est fait mention ensuite?

viviane :
Le 27/06/2012 à 13h10

Vraiment passionnant... le fait d'obliger à prendre un contact à gauche a fait en quelques semaines que mon cheval (droitier) se remet "droit" dès que je prends un peu plus ce contact, pour revenir ensuite à un contact plus égal. Dos qui monte en prime...

Par contre, je ne vois pas non plus la séquence d'exercices...

mariebx :
Le 27/06/2012 à 20h21

Bonjour,
Je partage le sentiment de Zaude. J'ai beau relire les articles précédents je ne trouve pas quand nous avons abordé ce qui vous amène à écrire : "Jusqu’ici nous avons tenté d’enseigner au cheval à utiliser son postérieur gauche dans l’axe, qu’il l’engage sous son ventre et lui demande de supporter plus de poids. En cherchant à bien connecter la rêne gauche et le postérieur du même côté, nous avons fortement diminué l’excès de contact à droite, d’autant plus que nous acceptons durant cette phase que le cheval garde sa tête à gauche."
Je suis avec énormément d'intérêt vos articles tous les mois, et j'ai l'impression de rater une première étape primordiale pour réussir les étapes futures.
Merci d'avance de vos éclaircissements.

PS : Même souci pour accéder aux séquences d'exercices.

pierrebeaupere :
Le 27/06/2012 à 23h50

Bonjour,

Je viens de découvrir qu'il y a eu un problème de compréhension entre la rédaction du magazine et moi même et c'est l'article du mois prochain qui est paru à la place de celui que vous auriez dû lire ce mois-ci...

Nous allons tenter de résoudre ce problème au plus vite...

zaude :
Le 28/06/2012 à 10h20

C'est le sentiment que j'avais, mais le titre avec le n° II portait à confusion...
Vivement l'article intermédiaire alors !! :D

france :
Le 29/06/2012 à 22h10

Est-ce qu'en parallèle à cette séquence d'exercice, on pourrait imaginer un travail à la longe ayant une action similaire ? Ou faudrait-il ne longer qu'à main gauche en demandant une flexion de la tête à l'intérieur et en pointant la chambrière vers les hanches pour favoriser l'engagement du postérieur interne bien sous lui ? Je pense évidemment sans rênes fixes.. en longe libre ? ou avec un gogue ?

Par contre est-ce que longer à main droite accentuerait le problème, c'est-à-dire que le cheval chargerait encore + son épaule droite ?

Bien cordialement à vous Pierre !

korrigan :
Le 01/07/2012 à 22h05

Mon cheval dans un reculer déplace sa croupe à gauche. Comment interprèter cette dissymétrie? Je tente de corriger en portant les épaules "devant" donc à gauche... Merci pour votre réponse

mariesophie :
Le 24/07/2012 à 14h45

d'un coup d'un seul avec les deux articles placés dans l'ordre c'est du pur bonheur !...encore de nouveaux outils à mettre dans notre "valise réparation" !...merci Mr Pierre ...reste à affiner nos sensations afin de poser les bons diagnostics!... là je sens que l'on va encore ramer un peu...humilité...humilité...il suffit de lire nos derniers post pour en avoir un petit panel ...mais mon Dieu que cette aventure est passionnante!...enthousiasme...enthousiasme...

Article publié le 25-06-2012

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés