Sommaire du N°67


L’équitation, ce n’est pas si sorcier !
Journal N°67

Pur hasard : l’occasion de voir à l’œuvre un sourcier, muni de ses baguettes, à la recherche d’une nappe d’eau. Conviée à essayer moi-même, je constate ma désespérante inefficacité. Tenir les baguettes horizontales, leur extrémité repliée posée délicatement sur l’index. Exactement une position de « tenue de rênes » en somme.

La rêne extérieure : entre excès et manque de contact
Journal N°67

J’ai voulu écrire cet article car j’ai la sensation qu’à force de répéter aux cavaliers d’avoir du contact sur la rêne extérieure, beaucoup d’enseignants et surtout beaucoup de cavaliers avancés finissent par en oublier l’intérêt mais aussi le fonctionnement.

Mon cheval, mon espoir : Interview de Charlotte Bousquet
Journal N°67

À l’occasion de la sortie du recueil Mon cheval, mon espoir, dont les bénéfices sont reversés à l’association Cheval-Vie, nous avons souhaité rencontrer un des co-auteurs, Charlotte Bousquet, pour en savoir plus de ses relations de plume et de sabots…

Protection du cheval : l’exemple Suisse
Journal N°67

Lorsqu’on évoque l’investissement des pays pour la protection du cheval, la Suisse fait figure d’exemple. Après le bannissement du barrage à l’obstacle et du rollkur en janvier 2014, c’est au tour des rênes allemandes de faire l’objet d’une interdiction, pour janvier 2016. Ces législations répondent au désir des habitants. Sont-elles efficaces ? Et nuisent-elles à l’économie équestre de la Suisse ?

Problème de juste position de l’encolure
Journal N°67

Ce mois-ci, Pierre répond à la question très pertinente d’un lecteur qui éprouve des difficultés à trouver et maintenir la position juste de l’encolure de son cheval, notamment à la suite de demandes d’extension d’encolure.

Clôture électrique : éviter les accidents graves
Journal N°67

Le ruban électrique est l’un des moyens de clôture les plus sûrs. Le risque d’accident n’est cependant pas exclu, et paradoxalement, les les blessures peuvent alors être d’une exceptionnelle gravité. A partir d’un cas réel, éclairage et conseils de prévention.

Randonnée au Rajasthan
Journal N°67

Rêvez-vous d’une randonnée à cheval qui sorte réellement de l’ordinaire, et peut-être même d’un départ en pleine saison hivernale ? Notre journaliste a testé pour vous une destination envoûtante, le Rajasthan, et nous raconte dans son carnet de voyage, ces journées riches en images, en émotions et en découvertes équestres.

La musique de Mongolie est une ode au cheval !
Journal N°67

Peu de pays méritent autant leur réputation de terre équestre que la Mongolie. Et justement, le berceau de Gengis Khan baigne dans une culture musicale toute entière imprégnée du cheval, depuis la composition des instruments jusqu’aux thèmes des chansons. Montez le son et laissez-vous emporter…

Attentats terroristes à Paris : le Président de Peace and Sport réagit
Journal N°67

« Peace and Sport, L’Organisation pour la Paix par le Sport » a été créée en 2007 par le Médaillé Olympique et Champion du Monde de Pentathlon Moderne Joël Bouzou, actuel Président de l’organisation, et a pour but d’œuvrer pour une paix durable à travers le monde. Organisation neutre et apolitique, basée en Principauté de Monaco, Peace and Sport est une initiative mondiale placée sous le Haut Patronage de SAS le Prince Albert II de Monaco. Nous reproduisons ici les propos de Joël Bouzou, qui s’est exprimé à propos des récentes attaques terroristes qui ont frappé Paris.

Le spectacle équestre de Noël à Chantilly : La Belle et La Bête
Journal N°67

Tradition immuable à Chantilly, le spectacle équestre de Noël reprend sa place cette année encore au Musée du Cheval de Chantilly, avec une version revisitée du célèbre conte La Belle et la Bête. Cette nouvelle création met en scène notamment le talentueux Pierre Fleury, et s’annonce une nouvelle fois pleine de promesses pour des fêtes de fin d’années propices au rêve et au merveilleux.

Longines Grand Prix : victoire de Delaveau, Simon Delestre deuxième !
Journal N°67

Après quatre jours de compétition, les Longines Masters de Paris se terminaient ce dimanche après-midi par un Grand Prix éblouissant, remporté par Patrice Delaveau suivi de Simon Delestre et du cavalier irlandais Billy Twomey. La veille, Patrice Delaveau avait déjà le Miasuki Trophy, et Delestre la Gucci Gold Cup. Kevin Staut, de son côté, avait remporté le Prix Institut Esthederm. Quel week-end pour les cavaliers « Bleus » !