Finale de la Coupe du Monde de voltige : victoire de Nicolas Andréani



Journal N°41 - Mars 2013
Il était déjà Champion du Monde et Champion d’Europe. Lors de la finale de la Coupe du Monde FEI™ 2013/2013 à Brunswick en Allemagne, il est sacré Champion du Monde malgré un changement de cheval de dernière minute !
La voltigeuse italienne Anna Cavallero, qui a été huit fois Championne d'Italie, gagne le titre féminin.

A 28 ans, il Nicolas Andreani, a réalisé son rêve. Déjà Champion du Monde et Champion d’Europe, il vient de remporter à Brunswick, en Allemagne, le titre qui lui manquait encore, en gagnant cette finale pour laquelle il était grand favori. Un titre qu’il avait raté de justesse en 2011, lorsque le voltigeur allemand Patrick Loser lui avait ravi la première place. Mais Nicolas Andréani sera Champion du Monde en 2012, et en 2013, il triomphe dans cette finale de cette Coupe du Monde FEI™.

Nicolas Andréani
Nicolas Andréani, un « peintre » inspiré dans une création hardie et techniquement difficile. © Daniel Kaiser/FEI

Le voltigeur français était grand favori après ses victoires à Paris, Leipzig et Bordeaux. Mais pour cette finale, les choses ne sont pas allées de soi. En effet, son cheval de 16 ans Just a Kiss *HN s’est blessé quelques jours auparavant en se cognant dans son box. Un hématome sans gravité, mais qui demandait plus d’une semaine pour se résorber et pour que le cheval soit vraiment droit.

Un changement de cheval imprévu

C’est alors la recherche angoissée d’un cheval de remplacement. Mais le règlement de la FEI exige que les chevaux aient été engagés au moins trois semaines avant l’événement. Seule solution : recourir au cheval d’Ivan Nousse, autre voltigeur pilier de l’équipe de France, engagé lui aussi. Yvan Nousse accepte. Les deux sportifs voltigeront sur le même cheval.

Nicolas, dans le thème original du « peintre », donne toute la mesure de sa maîtrise gymnique et de sa créativité. Avec Carlos longé par Elke Schelp-Lensing, il gagne avec 8,829 points. Il est suivi de Thomas Brüsewitz (Allemagne) et de Yvan Nousse est troisième... avec les honneurs pour sa sportivité.

« Carlos a été fantastique » explique Nicolas « J’avais déjà voltigé avec lui il y a quelques années ; bien sûr, il a changé, mais je n’ai pas eu de mal à me mettre avec lui ».

Anna Cavallaro
Anna Cavallaro, huit fois Championne d'Italie, remporte ici pour la troisième fois la victoire de la Coupe du monde FEI™. © Daniel Kaiser/FEI

Côté féminin, Anna Cavallaro, 26 ans, fera briller les couleurs de l’Italie, ce qui n’est pas nouveau pour elle puisque cette voltigeuse, huit fois Championne de son pays, est trois fois gagnante de la finale de la Coupe du Monde ! Elle était elle aussi favorite, ayant gagné les étapes de Munich, Salzbourg et Leipzig. Elle voltigeait avec Harley, longé par Nelson Vidoni.

Elle est suivie de Simone Jäiser (Suisse) avec Luk, longé par... la propre Maman de la voltigeuse ! Et en troisième, Jennifer Braun (Allemagne) qui concourait en "invitée" et a battu avec son cheval Willow, longé par Verena Rosenkranz plusieurs voltigeuses internationalement connues. « Mon but était de ne pas être dernière » explique Jennifer émerveillée, « et me voici sur le podium ! Maintenant, j’ai envie d’en faire plus... »