Rollkur :
la FEI donne ses directives aux commissaires de piste



Journal N°9 - Avril 2010
A la suite de la table-ronde qui s’est tenue à Lausanne le 9 février 2010, le Bureau de la FEI a approuvé à l’unanimité les directives à appliquer par les commissaires de piste à propos des techniques autorisées pendant les détentes au paddock.

Un des éléments-clefs du rapport de ce groupe de travail était que toutes les méthodes et techniques inacceptables devaient être arrêtées immédiatement. Le groupe de travail a également insisté sur le fait qu’il ne fallait pas abuser du cheval, et lui éviter en particulier le stress, l’équitation agressive et toute douleur et/ou inconfort.

Les directives indiquées aux commissaires de piste incluaient déjà les instructions concernant l’équitation agressive, mais le groupe de travail a créé une nouvelle annexe (XIII) qui fournit des instructions claires sur les mesures à prendre, en cas de nécessité, au sujet de la flexion de l’encolure du cheval à l’entraînement avant ou après la compétition.

Les initiatives-clefs développées par ces nouvelles instructions, entreront en vigueur à partir du 15 mai 2010, et sont les suivantes :

description

Les directives précisent qu’il est de la responsabilité des stewards de s’assurer que les cavaliers respectent les consignes ci-dessus, et interviennent si nécessaire. Le steward devra intervenir s’il remarque :


La détente ne pourra excéder une heure qu’en des circonstances exceptionnelles, et avec autorisation du commissaire principal. Il devra y avoir une pause d’au moins une heure entre les périodes d’entraînement/détente.
La répétition des mouvements exécutés avant ou après la compétition ne doivent pas excéder dix minutes.
Toutes les sessions d’entraînement, y compris la détente, ne doivent être exécutées que dans la carrière officielle, sous la supervision des commissaires de piste. L’emploi de la carrière de détente en dehors des horaires de détente officiels, ou l’emploi d’une carrière de détente non officielle, peut entraîner la disqualification du cavalier (décision laissée à la discrétion du jury.)

Le commissaire principal doit être présent dans la carrière de détente avant la compétition et pendant toute sa durée, et se placer en bonne position pour observer l’ensemble des carrières, dans les compétitions où plusieurs carrières sont utilisées. Le cas échéant, il doit déléguer un aide approprié.

Il est recommandé d’introduire un dispositif de télévision interne (CCTV) dans certains concours, dans le but de fournir des moyens de contrôler la carrière de détente. Un nouveau groupe devra être mis en place spécialement dans le but d’étudier les cas particuliers qui n’auraient pas pu être réglés, pour quelque raison que ce soit, pendant le concours.

Une nouvelle éducation et un nouveau système de réglementation pour les commissaires assurera un niveau de contrôle constant et élevé.

Il est demandé aux Fédérations nationales de transmettre immédiatement ces nouvelles instructions à tous leurs commissaires de piste, de manière à préparer leur mise en application le 15 mai 2010. Si des modifications sont nécessaires, elles seront rédigées par un conseil de cavaliers qui sera mis en place spécialement dans ce but.

description

« Chacun, à la FEI, a très à cœur le bien-être du cheval, et ces nouvelles directives aideront les commissaires de piste à être plus réactifs, tout en leur donnant la légitimité nécessaire pour faire leur travail et éviter ainsi les abus dans toutes les disciplines, a précisé Frank Kemperman, le Secrétaire du groupe de travail. » La mise en place de ces directives a nécessité un énorme travail, et il est donc plaisant que le Bureau y ait apporté son soutien unanime. Ces directives sont basées sur le respect du cheval, mais aussi des commissaires, à qui incombe une tâche difficile, qu’ils exécutent avec un grand dévouement ».

Le Groupe de travail était constitué du Président du Comité de Dressage Frank Kemperman, Richard Davison (GB), cavalier et entraîneur ; John P. Roche (Irl), Directeur à la FEI des Commissaires de piste CSO; Jacques Van Daele (BelL), Commissaire de piste et juge honoraire FEI ; Wolfram Wittig (All.), entraîneur ; et Trond Asmyr (Nor), juge dressage et responsable/juge para-dressage FEI.

Traduction : Laetitia Bataille