Année olympique et équitation « durable »



Journal N°74 -
Créé en 2009, Cheval Savoir, qui a fêté en juin son septième anniversaire, a suivi deux fois les Jeux Equestres Mondiaux et deux fois les Jeux Olympiques ! Ce numéro est évidemment focalisé sur Rio, mais aussi sur tout ce qui, depuis sept ans, constitue l’ADN de notre revue et justifie votre fidélité…

\"Laetitia

Créé en 2009, Cheval Savoir, qui a fêté en juin son septième anniversaire, a suivi deux fois les Jeux Equestres Mondiaux et deux fois les Jeux Olympiques ! Ce numéro est évidemment focalisé sur Rio, mais aussi sur tout ce qui, depuis sept ans, constitue l’ADN de notre revue et justifie votre fidélité…
Nos choix rédactionnels -- inchangés depuis notre premier numéro – se sont au fil de ces sept années, à la fois affirmés et affinés.

La connaissance du cheval est la clef de voûte de tout l’édifice qui permet à l’équitation, et à notre relation avec le cheval, d’être éthiquement compatible. Connaissance de l’éthogramme du cheval, connaissance de sa physiologie, de sa psychologie, de sa locomotion… autant de clefs indispensables pour la pratique d’une équitation raisonnée, que les Anglo-Saxons appellent « sustainable riding » - l’équitation durable.

Notre engagement en faveur de la cause animale est un axe prépondérant : nous sommes devenus de loin la première revue équestre en matière de défense animale. Mais l’ouverture sur le monde du sport fait également partie de nos choix rédactionnels. C’est pourquoi nous sommes passionnés par cette année olympique, où de tout cœur nous accompagnerons les « Bleus » mais aussi tous les talents étrangers, qui sont nombreux à monter à cheval dans la finesse et le respect. Nous ouvrons donc très largement nos colonnes au sport, lorsqu’il est pratiqué dans cette écoute du cheval. Ce qui est de plus en plus souvent le cas. En effet, depuis ces sept années écoulées, de très nombreuses avancées ont été constatées et relatées dans nos pages. Certes, des scandales, il y en a eu. Nous nous en serions bien passés. Mais c’est parce qu’ils ont existé et ont été dénoncés que des progrès ont été faits.

Nous aimons interviewer les acteurs du monde équestre, écouter la voix de chacun pour construire avec vous, pierre par pierre, l’histoire d’une équitation analysée et douce. Notre collaborateur « fétiche », Pierre Beaupère, qui a collaboré à tous les numéros sans exception, signe toujours dans nos pages, et ses articles prennent aussi des allures de réflexion. Dépassant les conseils uniquement techniques (toujours aussi attendus !) ses articles s’enrichissent de sa réflexion et de son engagement en faveur de la cause du cheval.

Dans les pages de ce numéro, vous trouverez, pour le « fun » quelques rétrospectives des articles parus, qui vous donneront notamment envie de relire les témoignages des cavaliers et hommes de cheval prestigieux qui, dans le cadre de nos « Grands entretiens », nourrissent notre réflexion à tous.

Nous vous souhaitons un bel été, plein de joies équestres.

Photo de couverture : © Anakondasp – Fotolia.com