Accueil » Culture équestre

Le poulain de Pézenas, patrimoine de l'Humanité...

Il ne devient pas adulte, il reste poulain ; mais pourtant, il est de belle taille puisque huit hommes peuvent se cacher sous sa robe bleue semée de fleurs de lys.

Il ne vieillit pas non plus, puisque depuis le règne de Louis VIII, il est toujours fringant...

Un petit tour au coeur du folklore du bas-Languedoc...

Dans le bas-Langedoc et plus spécifiquement dans le département de l'Hérault, la tradition des animaux totémiques, chargés de symbolisme et de pouvoirs protecteurs, existe depuis le Moyen-Âge, même si les plus célèbres d'entre eux ont commencé leur carrière "officielle" aux alentours du XVI° siècle. On les trouve sur un territoire réduit, qui va de Montpellier à Béziers, et leur légende se perd souvent au fond de l’histoire.

Le plus ancien animal totémique connu dans le Languedoc est le chameau (lo camèl) de Béziers, un chameau de fantaisie qui n'a qu'une bosse. Il y a aussi l'âne de Gignac, tout petit mais si fort et courageux qu'il a, selon la légende, repoussé une armée de pillards sarrazins. A Clermont-l'Hérault, c'est le Cheval-Bayard (« bayard » ou « baiard » signifie "bai" en occitan) dont l'origine remonterait au IXe siècle.

Et puis, il a le poulain de Pézenas.

Ces animaux sont souvent accompagnés par un autre animal totémique, commun à plusieurs villages, comme le « chevalet », qui représente un cheval porté à la taille par un homme dont seul le tronc dépasse.

Poulain Pézenas
Le poulain : un tradition joyeuse et bien ancrée dans la jolie ville de Pézenas. © Pierre Ramond/Office du Tourisme de Pézenas.

Au cours des temps, certains de ces totems ont pu disparaître, pour renaître quelques années ou quelques siècles plus tard. Il en est même qui ont été détruits (tel le chameau de Béziers) lors des périodes révolutionnaires.

D'autres poulains ont existé (ou existent de façon intermittente) dans d'autres villages de la vallée de l'Hérault, comme Adissan, Alignan du Vent, Florensac, Pouzolles ou Montblanc. Mais ils sont de taille plus modeste. La star régionale, c'est le poulain de Pézenas...

Bien vivante...et suitée !

...

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 26-09-2010

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés

N°13 Septembre 2010 en couverture »
Le club Cheval Savoir : rejoignez-nous ! Même si vous n'êtes pas abonné à Cheval Savoir, vous pouvez vous inscrire gratuitement et sans aucun engagement de votre part au Club CS pour profiter de nombreux avantages :

En un clic, rejoignez le Club Cheval Savoir !